Beaucoup de lecture  , un peu de tout.




article rédigé par sonny le 21 Jan 2018 | Chroniques Service presse
| 0 Commentaire (le tien ?) |

Titre: Boys don’t cry / Auteure: Malorie Blackman / Editions: Le livre de poche jeunesse, Hachette Romans

Résumé:« Dante voit sa vie bouleversée lorsque Mélanie, son ex-copine, dont il n’a plus entendu parler depuis des mois sonne à la porte. Avec un bébé. Le sien. Le leur. Être père à 17 ans ? Il y a de quoi pleurer. Mais les garçons ne pleurent (presque) jamais… »

Un grand merci au livre de poche jeunesse , Hachette romans et Net Galley pour l’envoi de ce service presse.

Mon avis:
Au moment où l’on rencontre Dante, c’est un jeune adolescent de 17 ans qui a déjà un destin tout tracé. Il n’attend qu’une chose, les résultats à ses examens. Ceux qui lui permettront d’aller à l’université et de poursuivre son chemin. Malheureusement, la vie lui réserve un tout autre destin.

Mélanie, son ex copine, débarque chez lui avec sa fille, leur fille, âgée de moins d’un an. Rapidement, Dante se retrouve confronté à l’abandon de Mélanie et doit maintenant assumer sa nouvelle paternité. Heureusement, le jeune homme peut compter sur son père et son petit frère Adam qui adoptent tout de suite la petite Emma.

Le problème, c’est que Dante ne veut pas de cet enfant et persiste à penser qu’il n’est pas de lui. Il n’est pas prêt à renoncer à son futur et à tout chamboulé dans le seul but d’élever Emma. Et pourtant, au fil des pages, Dante va s’accrocher à cette petite fille, va s’occuper d’elle comme si sa vie en dépendait et va apprendre à l’aimer. Il va devenir un vrai père pour la petite et se révéler doué pour ce rôle.

Boys don’t cry n’est pas seulement un livre basé sur la paternité d’un adolescent. C’est l’histoire d’une famille entière. Celle de Dante, Adam et leur père. Et qu’est-ce que j’ai adoré cette famille. Le père des deux garçons est un homme fier qui a du mal à exprimer ses sentiments, mais il est surtout un père et un grand-père dévoué et toujours présent. Toujours prêt à se plier en quatre pour ceux qu’il aime. Il est le premier à s’assurer qu’Emma ne manque de rien et est d’une grande aide pour son fils.

Adam, le petit frère de 16 ans de Dante est un personnage coup de cœur. Le jeune ado est gay et ne s’en cache pas. Il est ouvert, presque extraverti, enjoué, sur de lui et j’en passe. C’est un rayon de soleil. Mais son destin va se retrouver lui aussi chamboulé… (je ne posterais pas de spoiler ici, lisez le livre!) Et cette partie du livre est déchirante. Je ne cache pas que j’ai versé quelques larmes.

La plume de Malorie Blackman est simple et fluide. Grâce à son écriture, on est au cœur de cette famille et j’ai adoré partager un petit bout de vie avec eux. Pour conclure, Boys don’t cry est à lire d’urgence. C’est un condensé d’amour et je ne suis pas passé loin du coup de cœur.


Aucun commentaire

Laisser un commentaire