Beaucoup de lecture  , un peu de tout.




article rédigé par sonny le 07 Août 2018 | Chroniques Service presse
| 0 Commentaire (le tien ?) |

Titre: La valse des souvenirs / Auteur: Garrett Leigh / Editions: MXM Bookmark / Lien d’achat: AmazonFnac

Résumé: « Jodi Peters est une créature solitaire et son job de web designer n’aide pas. Il sort deux fois par semaine pour déjeuner avec son ex, qui est devenue sa meilleure amie, et de temps en temps dans un bar gay douteux pour une aventure sans lendemain, et c’est bien suffisant pour lui, non ? Puis, il rencontre Rupert O’Neil, un pompier fraîchement divorcé. Ce dernier est visiblement seul et perdu, mais il est aussi le plus gentil des mecs que Jodi ait jamais rencontré. Ajoutez à cela le courant grisant qui passe entre eux, et Jodi ne peut s’empêcher de tomber éperdument amoureux. Il lui propose de partager son appartement douillet sur Tottenham, un véritable sanctuaire où ils pourraient créer une famille à leur manière… et pendant quatre années, la vie lui semble parfaite. Jusqu’à ce qu’un cruel coup du sort ne lui arrache tout ça. Un moment de distraction et Jodi se retrouve à se battre pour une vie dont il ne se souvient pas, brisant ainsi le cœur de Rupert. Jodi ne le reconnaît pas… et n’en a pas envie. Alors qu’il reste très peu de l’homme qu’il aime, Rupert se raccroche aux quelques bribes de foi qu’il a encore et prie pour que Jodi puisse apprendre à l’aimer une seconde fois. »

Mon avis:
Jodi et Rupert ont tout pour être heureux. Depuis 4 ans, ils filent le parfait amour. Jodi est web designer, Rupert est pompier à la caserne de Brixton. Ensemble, ils ont un équilibre parfait, mais le jour où Jodi se fait renverser par une voiture à quelques mètres de chez eux, cet équilibre s’effondre.

L’accident ayant été très violent, Jodi met un long moment à se réveiller. Quand il ouvre enfin les yeux, les séquelles sont là. Tel un zombie, il passe ses journées à fixer sa chambre d’hôpital d’un regard vide. Quand il retrouve l’usage de la parole, c’est pour demander à Rupert qui il est. Les 5 dernières années de vie ont été totalement effacée de sa mémoire.

Pour le couple, c’est un combat de chaque jour qui commence. Avec l’aide de Sophie, l’ex et meilleure amie de Jodi, Rupert couve son petit ami, le soigne et s’occupe de lui au quotidien une fois rentré chez eux. Toujours en le préservant et en ne le forçant jamais à se souvenir. Rupert jongle entre son amour, son métier et sa fille Indie qu’il héberge chez Sophie afin qu’elle ne voie pas que son beau-père la elle aussi oubliée.

Jodi fait face à son amnésie tout en subissant les séquelles de son accident. Entre prise de médicaments, crise, douleur et épuisement, le jeune homme ne sait pas quoi faire pour retrouver une vie normale. Encore moins pour se souvenir de ce qu’il a perdu. Pour lui, presque tout est nouveau et la moindre petite chose du quotidien lui est difficile. Ce n’est que petit à petit qu’il commence à se débrouiller et à prendre conscience de ce qui l’entoure. Ses sentiments pour Rupert refont surface peu à peu et se développe doucement, comme quelqu’un qui tombe amoureux pour la première fois.

Les sentiments de Rupert envers Jodi sont inébranlables et puissants. Même si Jodi ne se souvient pas de lui, ni de leur relation, il ne perd pas espoir de le retrouver un jour. Pour moi, Rupert est la force de ce roman. Il est le pilier central. Même si Jodi est celui qui a eu l’accident, Rupert est celui qui m’a le plus touché. Il aime son petit ami plus que tout et reste à ses côtés quand bien des personnes auraient tout abandonné.

La valse des souvenirs est un roman très doux malgré son thème. C’est une jolie histoire d’amour à lire pour un moment d’évasion.

« Ouais… Tête de noeud, mon putain de monde, peu importe comment je t’appelle, ça veut dire la même chose, parce que je t’aime Rupe. Plus que tu ne le sauras jamais. »


Aucun commentaire

Laisser un commentaire