Beaucoup de lecture  , un peu de tout.




article rédigé par sonny le 08 Sep 2017 | Chroniques
| 0 Commentaire (le tien ?) |

Titre: Losing Hope / Auteure: Colleen Hoover / Éditeur: Pocket Jeunesse

Résumé: À six ans, Dean Holder a assisté impuissant à l’enlèvement de sa voisine, la petite Hope. Dix ans plus tard, c’est sa sœur jumelle, Less, qu’il a perdue brusquement. Aujourd’hui, après une année difficile, il s’apprête à abandonner ses études. Mais une rencontre imprévue bouleverse ses plans : au premier regard, Sky le désarme et lui rappelle cruellement Hope. Pour passer plus de temps avec elle et tenter de percer son mystère, Holder décide de réintégrer le lycée…

Mon avis:
Si vous avez été touché par Hopeless, préparez les mouchoirs pour Losing Hope. Hopeless avait été un gros coup de cœur pour moi et j’avais un peu peur d’être déçue par Losing Hope malgré l’impatience que j’avais de le lire. Lire la même histoire sous un point de vue différent peut rapidement devenir ennuyeux. Autant vous dire que ça n’a pas du tout été le cas ! Losing Hope apporte une grosse touche en plus à l’histoire, surtout grâce à la personnalité de Holder. On découvre son histoire personnelle et des facettes du jeune homme que l’on ne connaissait pas. On apprend notamment pourquoi il ne veut pas qu’on l’appelle par son prénom. On comprend maintenant à quel point il a été détruit par la perte de Hope et le décès de sa sœur jumelle. Et à quel point sa rencontre avec Sky va lui changé la vie. J’adore vraiment beaucoup ce personnage, il est d’une telle force et d’une telle sensibilité. C’est un jeune homme plein de valeurs et qui voue un amour sans bornes à sa sœur. Il est sans doute l’un de mes personnages coup de coeur.

L’histoire commence avant le début de Hopeless, avec la mort de Less, et se termine après avec des scènes qui n’existent pas du point de vue de Sky. Une belle façon de boucler la boucle. Les lettres que Holder écrit à sa sœur, dans son carnet, m’ont souvent émue et nous permettent, elles aussi, d’en apprendre davantage sur son passé.

L’écriture de Colleen Hoover est simple et facile à lire, mais elle a ce petit quelque chose qui la rend très belle et addictive. C’est la touche CoHo. Pour moi, Losing Hope est un sans-faute.

Vous ne resterez surement pas insensible à ce bouquin.

« Jusqu’ici, je pensais que la meilleure part de moi-même était morte en même temps que Less, mais en réalité, l’essentiel se trouve juste là, devant moi »


Aucun commentaire

Laisser un commentaire