Beaucoup de lecture  , un peu de tout.




article rédigé par sonny le 22 Sep 2017 | Chroniques
| 0 Commentaire (le tien ?) |

Titre: Tous nos jours parfaits / Auteure: Jennifer Niven / Éditeur: Gallimard Jeunesse

Résumé: Quand Violet et Finch se rencontrent, ils sont au bord du vide, en haut de la tour du lycée, décidés à en finir avec la vie. Finch est la «bête curieuse» de l’école. Il oscille entre les périodes d’accablement, dominées par des idées morbides et les phases «d’éveil» où il déborde d’énergie. De son côté, Violet avait tout pour elle. Mais, neuf mois plus tôt, sa sœur adorée est morte dans un accident de voiture. La survivante a perdu pied, s’est isolée et s’est laissé submerger par la culpabilité. Pour Violet et Finch, c’est le début d’une histoire d’amour bouleversante : l’histoire d’une fille qui réapprend à vivre avec un garçon qui veut mourir.

Mon avis:
J’avoue de ne pas avoir été convaincue dès les premières pages du livre, mais une fois prise dans le tourbillon qu’est ce roman, je ne l’ai plus lâché. On rencontre nos héros en haut du clocher de leur lycée d’où ils ont tout les deux envies de sauter. Pourtant, Théodore Finch va prendre les choses en main et convaincre Violet Markey de ne pas sauter. À partir de là, Violet va passer pour l’héroïne du lycée, celle qui a empêché Finch le fêlé de sauter. Les deux adolescents font ensuite équipe pour un devoir de classe et aux travers de multiples balades, ils vont s’ouvrir l’un à l’autre.

Le personnage de Finch m’a plus que toucher. Tout simplement, car je me suis beaucoup reconnue en lui. J’ai moi-même été cet ado en vrac. Bourée d’idées noires, je ne me voyais aucun avenir. J’avais même prise une décision importante, mais une rencontre amicale à changé la donne et encore aujourd’hui, dix ans plus tard, je lui en suis reconnaissante. Finch a une personnalité qui détonne. Il est excentrique, change de look à tout-va, et est pris entre des phases d’abattements total et des phases d’éveil où il est au top de son énergie. Un vrai ouragan. Voilà, pourquoi pour moi, Finch est LE personnage du roman. J’avais envie qu’il soit présent à toutes les pages tant sa personnalité parfois étrange est remarquable. Comme Violet, impossible de résister à ce garçon et comme Violet, moi aussi, j’avais envie de le sauver.

Violet est une jeune fille qui n’arrive pas à faire le deuil de sa grande sœur Eléonor, morte dans un accident de voiture duquel elle a survécu. D’abord réticente envers Finch, elle va finalement s’accrocher à lui comme à une bouée de sauvetage. Il ne prend pas de pincette avec elle et ne la qualifie pas de victime. Au contraire, il va tout faire pour la poussée à se relever et lui redonner goût à la vie quand lui, sombre de plus en plus. Avec lui, elle va découvrir qu’elle peut encore ressentir quelque chose, qu’elle est vivante et il va rapidement devenir son pilier. La relation qu’ils développent est vraiment belle.

S’il y a bien des personnages que je n’ai pas du tout aimé, ce sont les parents de Finch. J’avais envie de hurler contre eux! Sa mère si effacée, si perdue, qui ne remarque même pas ce qui arrive à son fils, ni ses absences répétées. Et son père, cette ordure qui n’hésite pas à le malmener physiquement. Franchement, j’ai eu plus d’une fois envie de les secouer ses deux-là.

Je ne peux que vous conseillez de lire ce livre. Il vaut largement le coup. Bref, Tous nos jours parfait est un crève-cœur. Il est bouleversant et intense. Même si ce n’est pas pour un coup de cœur pour moi, ce livre a marqué mon esprit.

« Tu es toutes les couleurs en une, à leur maximum d’éclat. »

sonnysignature


Aucun commentaire

Laisser un commentaire