Beaucoup de lecture  , un peu de tout.




article rédigé par sonny le 31 Août 2017 | Chroniques
| 0 Commentaire (le tien ?) |

Titre: Qui es-tu Alaska? Auteur: John Green / Éditeur: Gallimard Jeunesse

Résumé : Miles Halter a seize ans mais n’a pas l’impression d’avoir vécu. Assoiffé d’expériences, il quitte le cocon familial pour le campus universitaire : ce sera le lieu de tous les possibles, de toutes les premières fois. Et de sa rencontre avec Alaska. La troublante, l’insaisissable Alaska Young, insoumise et fascinante.

Mon avis:
Pour bien commencer ce blog, je vous fais découvrir la chronique concernant mon livre préféré: Qui es-tu Alaska? Comme beaucoup, j’ai aimé le livre « Nos étoiles contraires », c’est donc naturellement que j’ai voulu lire « Qui es-tu Alaska? » du même auteur. J’avais peur de ne pas aimer à vrai dire, mais dès les premières pages j’ai été prise dans l’histoire. Ceux qui s’attendent à un « Nos étoiles contraires » 2 passez votre route. Tout d’abord « Qui es-tu Alaska? » a été écrit bien avant et il est complètement différent. Pour moi, ce livre est un véritable coup de cœur!

Dans ce livre, on suit l’histoire de Miles Halter, un ado de seize ans qui n’a pas l’impression d’avoir vécu. Assoiffé d’expériences, il quitte le cocon familial pour le campus universitaire : ce sera le lieu de tous les possibles, de toutes les premières fois. Et de sa rencontre avec Alaska. La troublante, l’insaisissable Alaska Young, insoumise et fascinante.

Le livre est fait de deux parties. Une « Avant » et une « Après ». Les chapitres sont un compte à rebours, 136 jours avant et 136 jours après. Avant et après quoi ? Il faut le lire pour le découvrir. J’ai souvent souri pendant ma lecture et aussi ris. J’ai eu l’envie de crier après les personnages dans certaines situations, mais j’ai aussi eu envie de pleurer. Le pouvoir de John Green, c’est de nous faire passer du rire aux larmes en quelques secondes.

En plus de l’histoire, j’ai eu un énorme coup de cœur pour le personnage principal, Miles. Il n’est pas comme dans les autres romans, il n’est pas un héros comme il en existe seulement dans les bouquins. Non Miles est naturel, humain et ressemble à tout ado de 16 ans que l’on pourrais croiser dans chaque lycée. Pendant ma lecture, je mourrais d’envie de lui tomber dans les bras.

Bref, ce livre est un véritable coup de cœur et il est désormais mon préféré.

« On passe sa vie coincé dans le labyrinthe à essayer de trouver le moyen d’en sortir, en se régalant à l’avance à cette perspective. Et rêver l’avenir permet de continuer, sauf qu’on ne passe jamais à la réalisation. On se sert de l’avenir pour échapper au présent »

sonny-signature


Aucun commentaire

Laisser un commentaire