25
Mar 2019
Article rédigé par sonny / Chroniques


Titre : Rois de cendres
Auteure : K. Ancrum
Éditeur : Milan
Publication : 20 février 2019

Résumé: « August et Jack n’ont jamais fait partie du même monde. August est discret, alors que Jack est la star du lycée. Pourtant, tous deux partagent bien des secrets, à commencer par leur amitié qui remonte à l’enfance. Quand Jack semble envahi par des hallucinations inquiétantes, c’est le monde d’August qui s’effondre. Il réagit alors de la seule façon qui lui semble envisageable : en plongeant dans la folie de Jack. »

Mon avis:
Je l’avoue, la première chose qui m’a attiré dans ce bouquin, c’est sa couverture et sa mise en pages originale. Les pages qui se noircissent au fur et à mesure de la lecture sont juste sublime.

Rois de cendres, c’est l’histoire de Jack et August, deux amis d’enfance que tout oppose ou presque. Jack est la star du lycée, August est le garçon discret que personne ne remarque. Et pourtant, ces deux-là sont unis comme les doigts de la main. Quand Jack commence à avoir des hallucinations inquiétantes, August reste près de lui et se lance corps et âme dans la folie de son ami.

Jack voit tout un monde que personne d’autre ne voit et doit apprendre à avancer en ayant un pied dans chacun de ces univers. Il est effrayé et fait tout cacher son état au reste du monde. Mais son monde imaginaire l’appelle sans cesse et le jeune garçon se lance alors dans une quête farfelue dont August est un personnage clé. Son ami, qui est capable du meilleur comme du pire pour lui, le suit dans ses délires quitte à se mettre en danger et plus d’une fois, les deux adolescents risquent bien plus qu’une simple punition.

Au fil du temps, la quête prend de plus en plus d’importance, l’état physique et psychologique des deux amis se détériore et August ne sait plus comment revenir en arrière. Il est torturé entre l’envie d’aider son ami et ce besoin presque inconscient de l’accompagner dans sa folie. Je dis ce besoin, car pour moi, August est en demande d’attention, il a besoin de se sentir important pour quelqu’un, et encore plus pour Jack. Le protéger est un devoir pour lui.

La relation entre les deux amis peut être considérée comme malsaine, mais ils sont seulement deux êtres nécessaires l’un à l’autre. La présence de l’autre leur est vitale. Leur situation familiale font que depuis petit, ils ne peuvent compter réellement que sur leur amitié. Être ensemble dans cette épreuve n’est qu’une chose normale pour eux. Même si certaines choses vont très loin, j’ai compris les réactions d’August.

Pour lui, rien n’est plus important que son meilleur ami et il est prêt à tout pour ne pas le laisser tomber. Évidemment, il aurait dû en parler à quelqu’un, ne pas laisser les choses aller si loin, mais il ne faut pas oublier qu’il n’est qu’un adolescent, qu’un enfant et que son seul but est de protéger celui qu’il aime. Quand il apprend la vérité sur les hallucinations de Jack, il est en colère contre lui même. Il s’en veut de n’avoir rien vu et de ne pas avoir su l’aider comme il l’aurait fallu. Mais j’ai presque envie de dire que ce n’était pas son rôle.

À la fin du roman, j’ai eu l’impression que les rôles s’inversaient et que Jack devenait celui qui allait devoir protéger August, car ce dernier est marqué à jamais par cette histoire. Rien que pour ça, j’aimerais beaucoup avoir une suite pour savoir comment les deux amis vont gérer cet après…

En bref, pour moi, Rois de cendres est un gros coup de cœur. Je pense que cette histoire va me rester longtemps en tête et je conseille à tout le monde de le lire, ne serait-ce que pour son originalité.