Beaucoup de lecture  , un peu de tout.




article rédigé par sonny le 16 Août 2018 | Chroniques
| 0 Commentaire (le tien ?) |

Titre: Clair Obscur / Auteure: Lily Haime / Editions: MXM Bookmark / Lien d’achat: AmazonFnac

Résumé: « Gwenn a deux rêves, la danse et Sevan. Après avoir réussi ses auditions à la célèbre Julliard School, il prend sa voiture malgré les conseils de son meilleur ami et roule jusqu’à chez Sevan. Gwenn a l’arrogance de ses dix-sept ans, la prétention des sentiments. Sevan a vingt-quatre ans ; militaire de carrière, il est sur le point de quitter Portland pour se marier. Gwenn repart en cachant ses larmes, démarre trop vite, prend la fuite en faisant déraper les roues de sa Jeep. Une seconde d’inattention et un chauffard ivre… Un arbre au bas d’une pente… Sept ans plus tard, Gwenn est un jeune homme qui n’a plus rien à voir avec l’adolescent qu’il a été, ce rêveur aux grandes ambitions. Professeur de danse, propriétaire d’un bar en chantier, fils, frère, ami et tonton, il a appris à composer avec une vie différente de celle qu’il pensait mener. Si ses espoirs ont foutu le camp, s’il reste cabossé et rafistolé, il ne cache pas ses cicatrices. Quand Sevan revient à Portland, Gwenn a appris à le haïr pour ne plus l’aimer. »

Mon avis:
Encore une fois, Lily Haime a su toucher mon cœur avec un livre captivant, prenant et émouvant.

Dans Clair Obscur, l’auteure a pris la décision de séparer ses personnages au début de l’histoire contrairement à d’habitude et ça fonctionne tout autant. Gwenn, 17 ans, le cœur brisé, voit sa vie bouleversée après un terrible accident de voiture. En plus de son genou bousillé, son visage est désormais marqué par une impressionnante cicatrice et son entrée à Julliard est annulée.

Sept ans plus tard, Gwenn n’est plus le jeune adolescent enjoué et insouciant de 17 ans. À 24 ans, le jeune homme est professeur de danse, a acheter un pub avec son meilleur ami dans un moment de folie et doit se trouver un nouveau logement. Au retour de Sevan, son amour de jeunesse, sa vie se retrouve à nouveau bouleversée.

D’abord très en colère contre l’homme qui l’a rejeté et abandonné pour foncer droit dans un mariage raté d’avance, il se rend vite compte que ses sentiments sont toujours là et peut-être même plus fort qu’avant. Sevan, lui, revient à Portland pour intégrer la police aux côtés de Pat, son meilleur ami et grand frère de Gwenn. Quand il se retrouve face à un Gwenn adulte et différent, il ne lui faut que peu de temps pour enfin accepter ce qu’il a toujours ressentis.

Gwenn est un personnage fort et haut en couleur. Meurtris autant physiquement que mentalement, il est un jeune homme, qui malgré les épreuves difficiles, a appris à se relever. Mais même si les années ont passé, il souffre encore et redoute de toucher le font à nouveau.

Sevan est un homme qui parait parfois froid et sans émotions, surtout à cause de son passé de militaire, mais ce n’est qu’une façade. Lui aussi est meurtris et a ses blessures personnelles. L’amour qui le lie à Gwenn est immense, mais il doit se faire violence pour l’assumer et le révéler au jeune homme. Ses seules tentatives se font dans sa langue, l’arménien. Ce qui agace pas mal Gwenn d’ailleurs. Et pourtant, c’est d’une beauté…

Comme dans tous les romans de Lily Haime, le personnage principal est entouré par sa famille et ses amis. Ils sont le noyau dur autour de lui, son soutien. Clair Obscur ne déroge pas à la règle. Les personnages secondaires sont tous travaillés et apportent quelque chose, que ça soit au personnage principal ou à l’histoire. J’ai particulièrement aimé le meilleur ami de Gwenn et Valentin, son neveu.

L’auteur a une plume si particulière, si envoûtante. Elle a un talent fou, c’est certain. Chacun de ses romans est un voyage émotionnel intense. Clair obscur est un beau coup de cœur pour moi, comme c’est souvent le cas avec Lily Haime.

« Ce n’est pas lorsque tu rêves que tu es le plus beau. C’est maintenant, quand tu es dans mes bras. »


Aucun commentaire

Laisser un commentaire