15
Août 2019
Article rédigé par sonny / Chroniques


Dans le bleu de l’océan de Pene Henson : Tai et Ollie sont meilleurs amis et fana de Surf. Il faut dire qu’en étant né et en vivant à Hawaii, ils ont cette culture dans la peau. En collocation avec des amies et le petit frère d’Ollie, la petite famille recomposé trime pour payer les factures et conserver leur maison. Jusqu’à ce que Ollie passe surfeur pro. Quand Ollie quitte son île natale pour parcourir les spots de Surf grâce à la compétition, Tai l’accompagne et débute alors, entre eux, une relation purement physique. C’est le deal, une fois de retour chez eux, ça sera terminé. Enfin, ça devrait… Le point positif de ce roman : le surf. Évidemment, pour moi qui suis amoureuse de ce sport et de cette culture, c’était un livre que je mourrais d’envie de lire. Tout au long du roman, le surf est omniprésent. On pourrait presque dire que c’est un personnage à lui tout seul tant il a d’importance dans la vie des héros. Le point négatif : l’écriture un peu trop froide. Il y a beaucoup de phrases courtes qui rendent la lecture un peu.. robotique. Je ne sais pas si ça vient de la plume de l’auteure ou de la traduction française, mais j’ai trouvé le tout un peu trop impersonnel. Dommage, car à cause de ça, j’ai eu du mal à m’attacher aux personnages. Malgré ce point négatif, Dans le bleu de l’océan est une lecture parfaite pour l’été.

Another story of bad boys de Mathilde Aloha : En juillet, j’avais envie d’une lecture simple et agréable. Another story of bad boys se déroule à Los Angeles, plus précisément, sur le campus d’UCLA. Californie, soleil, amour. Tout est au rendez-vous pour passer un bon moment. Et ça a été le cas ! Bien sûr, on pourrait qualifier ASOBB de déjà vu, mais franchement, on s’en fout ! Le livre fait son travail. L’héroïne est attachante. Cameron est intriguant et attirant et j’ai adoré la bande d’amis qui gravite auteur d’eux. Les trames secondaires sont bien ficelées et j’espère que l’épisode 2 apportera les réponses qu’il n’y a pas dans le premier. C’est vrai, Il y a quelques longueurs, quelques trucs parfois inutile, mais malgré ça, j’ai quand même hâte de découvrir la suite de l’histoire. L’auteure a su rendre son histoire addictive et les 600 pages défilent rapidement. Je comprends pourquoi tant de gens aiment cette saga !

Le pacte des profondeurs de Cendre Elven : Tout d’abord, un grand merci à @cendre_elven pour ce petit moment bien sympa à la Japan Expo, et pour la dédicace sur le livre. Le pacte des profondeurs est inspiré du conte de la petite sirène, donc ne vous étonnez pas si vous y trouvez une ressemblance et des clins d’œil. Malo est un jeune triton destiné à devenir roi, mais son rêve à lui est de découvrir le monde d’en haut. Pour y arriver, il accepte un terrible pacte. Il échange sa voix contre des jambes et a 7 jours pour trouver et ramener un carnet à son oncle. Sur Terre, il rencontre le prince Théodore… Si vous cherchez une simple romance avec ce livre, alors il n’est pas pour vous. L’histoire d’amour entre Malo et Théodore est au second plan. C’est une romance légère qui laisse la place aux aventures à la découverte de l’univers de Malo. Et vraiment, dans ce livre, c’est quelque chose que j’ai apprécié. L’auteure décrit tellement bien les choses que j’ai pris un grand plaisir à voyager à travers les royaumes d’en bas et d’en haut. Ça a été une lecture très agréable et surtout parfaite avec ces beaux jours. Oh, et mention spéciale à Stellio que j’ai adoré.

Les roses cherokees (1993 et 1997) de Lily Haime : COUP DE CŒUR ❤️ Ce n’est plus un secret, je suis amoureuse de la plume de Lily Haime. Et avec cette duologie, elle me prouve une fois de plus, qu’elle est une reine dans le maniement des mots. Les roses cherokees, c’est une histoire d’amour entre un jeune bourgeois et un fils de pêcheur. Angel et Jay sont adolescents quand ils tombent amoureux et se séparent. Adultes quand ils se retrouvent et qu’ils s’aiment encore. Au long des années, nous suivons les deux hommes dans leurs vies, leurs combats, leur histoire d’amour… Ils s’aiment, se détestent, se désirent, se battent, mais toujours ils se retrouvent. Le thème du Sida est une grosse part de l’histoire. Dans les années 1990, il est encore appelé le cancer gay. Jay a peur et redoute cette maladie. Angel, lui, veut tout faire pour aider les gens dans cette situation, ceux qui n’ont plus rien et qui se retrouvent seul, sous prétexte qu’ils sont différents. J’ai eu un gros coup de cœur pour Angel et Jay 💕 Leurs valeurs, leurs façon d’être, cette façon qu’ils ont de s’accrocher l’un à l’autre, tout est époustouflant chez eux. Avec les livres de Lily Haime, j’ai toujours du mal à donner mon avis correctement. Je suis partagée entre l’envie de tout dire et l’envie de ne rien dire. Parce que franchement, un livre de Lily Haime, ça ne s’explique pas, ça se lit. Alors lisez Les roses cherokees… ❤️

L’or de tes mots de Ophelie Pemmarty: Dominic et Asher ont vécu une histoire d’amour de deux ans quand ils étaient adolescents. Quand Asher à quitté la ville et Dominic sans rien de plus qu’un sms, le choc a été dur à encaisser. Mais aujourd’hui, six ans après, Asher est de retour en Angleterre pour une série de concert. J’ai adoré la façon dont l’auteure a traité les retrouvailles de Dom et Ash. Elle aurait pu aller dans la facilité et les remettre ensemble en un rien de temps, leur faire oublier le passé et les erreurs, mais non. Les personnages font face aux doutes, aux questions, à la peur de découvrir quelqu’un de différent et surtout de revivre la séparation. Dom et Asher sont des personnages attachant. Dom a été extrêmement touché par leur rupture, ce qui fait qu’il reste sur ses gardes. Asher à été autant touché que lui et à vécu une épreuve difficile pendant ces années loin de lui. Ensemble, ils vont réapprendre à se connaître, d’apprivoiser, et s’aimer de nouveau. C’est un livre que je vous conseille volontiers. J’ai adoré cette jolie romance ❤️

Et tu marcheras vers les étoiles de Lily Haime : Moi qui suis habitué aux histoires dures, un peu brutal que Lily écrit, je me demandais si j’allais autant aimer celle-ci autant que les autres. Verdict ? Et tu marcheras vers les étoiles n’est pas un coup de cœur, MAIS je l’ai énormément apprécié quand même. J’ai aimé être dans la tête de Sam, ce jeune gymnaste qui se bat pour retrouver son rêve. J’ai aimé sa famille, originale et attachante. Surtout son petit frère, ce petit garçon toujours à la recherche de l’araignée qui lui donnera de super pouvoirs. J’ai aimé sa bande d’amis et leur complicité. J’ai aimé Andrei, son concurrent devenu ami et frère de cœur, qui lui apprendra à toujours aller plus loin, plus haut. Et surtout, j’ai aimé tomber amoureuse de Léo en même temps que lui. Léo et ses beaux yeux bleus et sa personnalité hors du commun, ses masques qu’il se créent chaque jour pour pouvoir exister. Léo et sa cuisine aussi originale que lui. Léo et son compteur de rêve que j’appréhendais de voir arriver au jour J. Léo et son amour, passionnel et intense pour Sam. J’ai tout aimé de ce personnage. C’est des garçons comme ça que j’aurais aimé rencontré pendant mon adolescence. Des garçons passionnés et passionnant. Et tu marcheras vers les étoiles n’est pas un coup de cœur, mais c’est une très belle réussite ❤️