Titre : Les hommes de Cardiff, T1 Mallory
Auteure : Violette Banks
Éditeur : Editions Bookmark – Collection Reines Beaux
Publication : 8 juillet 2020

Service presse Editions Bookmark

Résumé: « Se trouver un faux petit ami pour offenser ses parents ? Check La vie de James Keane Cavendish est une succession de soirées délurées et de conquêtes éphémères. Quand ses parents le menacent de lui retirer tous ses privilèges s’il ne construit pas une relation stable, James ne l’entend pas de cette oreille. Mais pas question de dire adieu à sa voiture flambant neuve ou à son loft sur les toits de Londres ! James a toujours détesté qu’on lui dicte sa conduite et il est bien décidé à montrer à ses parents qu’ils pourraient regretter leur chantage. Oh oui! Il va trouver le mec le plus craignos de l’université et en faire son petit-ami. Nul doute que les Cavendish préfèreront souffrir des frasques de leur fils plutôt que d’avoir à tolérer Mallory, gay, fêtard notoire et fauché. Le plan était parfait. L’histoire d’une petite semaine ou deux, avant que ce soit plié. Mais ce que James n’avait pas prévu, c’est qu’en choisissant Mallory, il allait trouver quelque chose de bien plus précieux que son bel appartement et que sa voiture bling-bling. »

Mon avis: Qu’est-ce que j’ai aimé ce roman !

Le speech : La vie de James Keane Cavendish est une succession de soirées délurées et de conquêtes éphémères. Quand ses parents le menacent de lui retirer tous ses privilèges s’il ne construit pas une relation stable, James ne l’entend pas de cette oreille. Mais pas question de dire adieu à sa voiture flambant neuve ou à son loft sur les toits de Londres ! James a toujours détesté qu’on lui dicte sa conduite et il est bien décidé à montrer à ses parents qu’ils pourraient regretter leur chantage. Oh oui ! Il va trouver le mec le plus craignos de l’université et en faire son petit-ami. Nul doute que les Cavendish préféreront souffrir des frasques de leur fils plutôt que d’avoir à tolérer Mallory, gay, fêtard notoire et fauché. Le plan était parfait. L’histoire d’une petite semaine ou deux, avant que ce soit plié. Mais ce que James n’avait pas prévu, c’est qu’en choisissant Mallory, il allait trouver quelque chose de bien plus précieux que son bel appartement et que sa voiture bling-bling.

Mallory et James sont deux personnages attachants, bien que diffèrent. Le premier sait ce que veux dire galérer tandis que le deuxième baigne dans la richesse depuis sa naissance. Le rouquin est gay et ne le cache pas tandis que le brun couche avec n’importe quelle fille sans importance sans se poser de questions sur sa sexualité. Jusqu’à ce que le beau punk aux cheveux de feu commence à le titiller. James se fait prendre à son propre jeu et doit rapidement se rendre à l’évidence : son attirance pour Mallory n’est plus simulée.

Vous allez me dire, ouais, une histoire classique quoi. Peut-être, mais Violette Banks en fait quelque chose d’unique. Car en plus de l’histoire d’amour, c’est surtout une histoire de fraternité. La famille Bellwether est tellement attachante, bon sang ! Mallory, Dominic, Liam… Ils ont tous quelque chose de lumineux. Voir ses garçons se démener pour tenir à flots leur famille est très émouvant. Le mode de vie de la fratrie aide James à ouvrir les yeux sur sa propre situation. En plus de Mallory, c’est de tout le clan Bellwether qu’il tombe amoureux. Et je vous mets au défi de ne pas en faire autant.

Ce premier tome des Hommes de Cardiff est vraiment addictif et ne donne qu’une envie : lire rapidement la suite.

Il ne serait plus la vision d’un autre. A présent, il était le seul à décider de l’homme qu’il voulait être. Et il voulait être authentique. Digne d’être aimé par une personne aussi incroyable que celle qui venait de s’endormir tout contre lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *