Beaucoup de lecture  , un peu de tout.




article rédigé par sonny le 07 Sep 2017 | Série TV
| 0 Commentaire (le tien ?) |

Bonjour tout le monde,

Aujourd’hui, j’ai décidé de parler un peu d’autres choses que de livre et de lecture. Je suis, on peut le dire, accro aux séries télévisées. J’en regarde beaucoup et j’adore en découvrir des nouvelles. Évidemment, j’ai des séries favorites depuis la nuit des temps qu’aucune autre ne détrônera dans mon cœur (Hello Buffy!). Ces derniers temps, j’ai découvert quatre séries qui ont toute été des coups de cœur et j’ai souhaité les partager avec vous. Peut-être que vous aussi, vous aurez de belles découvertes grâce à cet article!

SKAM:

« La série suit la vie quotidienne des adolescents du lycée Hartvig Nissens skole à Oslo. »

SKAM est une série norvégienne que j’ai découverte grâce aux réseaux sociaux. Je voyais sans arrêt des vidéos et photos du couple Isak/Even (coucou laviedailleurs :p) et c’est ce qui m’a poussé à me jeter sur la série. On peut dire que je ne regrette PAS DU TOUT. J’ai commencé à l’envers, en regardant la saison 3 avant d’enchaîner avec la 1 et la 2. Sur Internet, Skam est considéré comme le Skins norvégien et à part quelques points communs, les deux séries sont quand même bien différente. La particularité de Skam, c’est le changement de personnage principal dans chaque saison (Eva dans la première, Noora dans la deuxième et Isak dans la troisième) et l’interactivité de la série avec les fans. Les téléspectateurs peuvent suivre les personnages de la série sur Instagram ou Facebook et rester en contact avec eux. Tout au long de la semaine, différentes scènes de l’épisode suivant ainsi que des SMS envoyés entre les personnages sont postés en ligne sur le site web officiel de Skam en temps réel. Je trouve ça vraiment cool. La série traite de sujet important auquel tout le monde peut s’identifier, comme l’homosexualité, la religion, les troubles alimentaires, etc. Tout ça sur fond d’amitié et de relation amoureuse. Je vous conseille grandement cette série qui je pense pourrais plaire à grand nombre d’entre vous. Elle mérite d’être connue!

EYEWITNESS:

« Deux adolescents se rencontrent secrètement dans une forêt où ils assistent à une fusillade et échappent de peu à la mort. Cherchant à cacher leur présence sur les lieux, ils gardent le silence, mais se rendent compte qu’on n’oublie pas un meurtre aussi facilement »

Le côté policier est bien sympathique, mais je dois avouer que ce qui m’a fait regarder la série, c’est le couple Philip/Lukas. J’ai adoré les suivre et voir évoluer leur relation, et ça n’était pas gagné! Lukas a tout de l’homo qui ne s’assume pas et qui ne fait attention qu’à lui et ses propres sentiments. Star de moto-cross, il ne rêve que de ses sponsors et craint les réactions de son père. C’est un personnage qu’on aime détester au début! Philip, quant à lui, est un jeune homme qui s’assume et qui n’a pas peur de montrer à Lukas qu’il tient à lui. Fils adoptif d’Helen, le shérif en charge de l’enquête concernant le triple homicide, il est souvent tiraillé entre l’envie de tout avoué et l’envie de protéger Lukas qui lui, refuse. Je ne pensais pas avoir le coup de cœur pour cette série et pourtant, je l’ai trouvé excellente! Elle m’a littéralement rendue accro et à chaque fin d’épisode, j’en voulais toujours plus! Quand j’ai terminé les 10 épisodes, je me suis sentie tellement vide. Il est rare qu’une série provoque cet effet sur moi. En plus d’avoir eu un coup de cœur pour la série, j’ai aussi eu un énorme coup de cœur pour l’acteur Tyler Young (Philip) que j’ai trouvé très touchant.

Le petit côté atypique de la série, c’est cette ambiance bleutée et froide présente tout au long des épisodes. En découvrant que Catherine Hardwicke faisait partie des réalisateurs, j’ai vite compris d’où venait ce style d’image. C’est sa griffe à elle, on la retrouve notamment dans son film Thirteen.

Malheureusement, la série a été annulée et n’aura donc pas de saison 2!

« Sous ses airs de petite ville tranquille, Riverdale cache en réalité de sombres secrets. Alors qu’une nouvelle année scolaire débute, le jeune Archie Andrews et ses amis Betty, Jughead, et Kevin voient leur quotidien bouleversé par la mort mystérieuse de Jason Blossom, un de leurs camarades de lycée. Alors que les secrets des uns et des autres menacent de remonter à la surface, et que la belle Veronica, fraîchement débarquée de New York, fait une arrivée remarquée en ville, plus rien ne sera jamais comme avant à Riverdale… »

Riverdale, c’est LA série dont tout le monde parle en ce moment! Tirée des comics Archie que je ne connaissais pas du tout, j’en ai entendu parler sur Twitter et ma curiosité en a été piquée. Quand Skeet Ulrich (le père de Jughead) a tweeter à propos de sa participation à la série, je n’avais plus aucune raison de résister. J’ai donc regardé les trois premiers épisodes à la suite et j’ai totalement accroché. Riverdale ressemble à beaucoup de séries et pourtant, elle a ce petit quelque chose qui la rend unique. Côté personnage, j’ai un faible pour Jughead et Cheryl! Je pense ne pas avoir besoin de vous parler de cette série en long et en large, vous la connaissez surement !

SWEET VICIOUS:

« Durant la journée, Jules est la parfaite étudiante américaine. Elle fait même partie d’une des confréries de son université. Mais cette dernière garde un lourd secret : elle a été victime d’un viol commis sur le campus. Bien décidée à faire payer le responsable et à empêcher que cela ne se reproduise, Jules décide de faire justice, elle-même, la nuit. Aidée par Ophelia, une étudiante en droit, hacker et dealer, elle part en quête de vengeance… »

Sweet Vicious j’adore tout simplement ! Malgré le sujet difficile qu’elle aborde, à savoir le viol, c’est une série intelligente, pétillante, drôle, très girly. La série se passe sur le campus de l’université Darlington aux USA et l’on y suit Jules et Ophélia, deux jeunes filles qui une fois la nuit venue, se transforme en justicier afin de faire payer les violeurs du campus. On apprend dès le début que Jules a été elle-même victime et que sa plainte n’a jamais été prise au sérieux. On découvre même plus tard dans la série que l’administration de l’université l’a carrément dissuadé d’aller plus loin, car son violeur est LA star du campus (et également le petit ami de sa meilleure amie)… À partir de ce moment, Jules commence à traquer et passer à tabac ceux qui osent s’en prendre aux autres étudiantes. Elle est rapidement rejointe par Ophélia, une jeune étudiante en droite, dealeuse et hackeuse, qui va être un précieux allié. Sweet Vicious reflète avec justesse ce qui se passe sur les campus et ailleurs, trop de filles se font violer et n’osent porter plainte de peur de ne pas être écouté ou pire d’être montré en coupable. Car oui, c’est souvent ce qui arrive, notamment lorsque le violeur en question est un sportif (vous avez sans doute entendu parler du cas Brock Turner…). C’est une série qui vaut vraiment le coup d’œil autant pour son scénario que pour le jeu des acteurs. C’est un ÉNORME coup de cœur pour moi!

À ce jour, la série n’a toujours pas été renouvelée pour une saison 2… Je croise les doigts!

Dites-moi en commentaire, si vous aussi vous regarder ces séries et quels sont vos coups de cœur du moment 😉


Aucun commentaire

Laisser un commentaire