Titre : Amsterdam, 1732
Auteure : Séverine Mikan
Éditeur : Editions Bookmark
Publication : 28 septembre 2020

Résumé: « Un nouvel hiver, un pas de plus sur le chemin des saisons qui, quatre par quatre, avalent les années. Si ce siècle est celui des Lumières, Aloys vit, hanté par son passé, dans l’obscurité de son manoir. Pour son corps mortifié, le temps passe à attendre un printemps qui ne fleurit plus. L’arrivée du troublant Johan, débarqué à sa porte par les jeux du destin, va bouleverser sa solitude. Cet homme de mer, au charme enivrant, fait renaître en Aloys les désirs interdits qu’il tenait enfermés. Dame Nature a parfois de mystérieux desseins et dans la terre gelée de son âme douloureuse, c’est le plus beau des sentiments qui pourrait bien éclore. »

Mon avis:
Premier coup de cœur de 2021 💕 Pour moi, Séverine est une valeur sûre. Sa plume est tellement belle, tellement travaillée, tellement waouh… Chaque histoire nous transporte dans une époque lointaine et nous donne l’impression d’être aux côtés des personnages.

Cette fois, j’ai voyagé jusqu’à Amsterdam et plus précisément, jusqu’au manoir du jeune Aloys. J’ai flâné dans sa serre, j’ai découvert des plantes toutes plus belles les unes que les autres et j’ai même sympathisé avec ses serviteurs. Et surtout, j’ai été témoin de l’amour naissant entre le jeune maître des lieux et Johan, beau marin sauvage.

Lire Séverine Mikan, c’est comme partir à l’aventure. Il y a parfois des mots inconnus qui me font froncer mes sourcils, mais il y a une beauté, une intensité qui me fait tourner les pages sans voir le temps passé. Aloys et Johan n’ont pas dépassé James et Henryk dans mon coeur, mais ils ont pris la seconde place, devant Neal et Nathan.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *